Leo Major: le héros que le Québec a oublié

Par défaut

n-LEO-MAJOR-large570

Léo Major est le héros québécois que le Québec a oublié. Pourtant, on parle du seul Canadien décoré deux fois de la médaille de conduite distinguée. D’un type qui a traversé deux guerres avec un oeil en moins et le dos brisé. Du seul soldat, surtout, à avoir libéré une ville à lui tout seul. Pas mal pour un petit gars de la rue Frontenac. Avec une trajectoire pareille, ce Nick Fury francophone pourrait avoir son film depuis longtemps, sa série sur HBO, sa propre BD peut-être. Mais Léo Major n’est pas Américain, il est Québécois. Et au Québec, à tort ou à raison, les héros de guerre sauvent le monde en sourdine. Le 23 janvier prochain, Léo aurait eu 94 ans.

Lire la suite sur le Huffington Post Québec

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s